Le Bionettoyage vapeur

Le bionettoyage vapeur : Une méthode performante pour la propreté et l’hygiène dans des secteurs variés tels que transport, automobile, hôtellerie, restauration…

  • Efficacité détergence et désinfection

DETERGENCE

La vapeur à haute température (150° C) et sous pression (5 bars) fournit une puissance de

nettoyage à toute épreuve.
La vapeur obtenue, dite neutre, c’est à dire exempte de tous minéraux et déchargée de toute conductivité électrique, neutralise les charges statiques des formations poussiéreuses. La vapeur agit alors comme une substance gazeuse. Sa chaleur décolle graisses, résidus, impuretés…des surfaces.

La vapeur pénètre dans les moindres recoins pour éliminer les salissures rendant ainsi le nettoyage plus simple, plus efficace et plus durable.

La vapeur élimine le biofilms bactérien et permet ainsi une excellente rénovation des surfaces.

L’utilisation de microfibres avec les accessoires assure une parfaite élimination de toutes les salissures. Il est également possible d’utiliser un appareil muni d’un aspirateur pour assurer cette élimination.

L’action biocide puissante de la température de la vapeur assure également d’excellents résultats de désinfection conformes aux normes européennes.

 

  • Rapidité et simplicité

RAPIDITE chronometreL’action combinée de detergence et désinfection permet de gagner du temps sur les opérations habituelles de bionettoyage. Le bionettoyage vapeur permet également souvent d’effectuer la plupart des tâches de nettoyage avec plus de rapidité et avec une fréquence moindre, compte tenu de la diminution de l’encrassement des surfaces assurée par la vapeur.

 

 

  • Economie

La méthode vapeur dispense de l’utilisation de produits détergents et désinfectants générant ainsi des économies significatives sur les budgets d’entretien. La consommation d’eau est également fortement réduite.

  • Respect de l’environnement

La Méthode Vapeur SaniVap répond totalement aux exigences environnementales.ECOLOGIE terre

D’une part, elle requiert une très faible consommation d’eau. D’autre part, elle ne génère aucun rejet polluant . A ce titre, c’est une méthode 100% écologique.

C’est pourquoi, elle est aujourd’hui intégrée dans de multiples cahiers des charges intégrant les contraintes écologiques.